Par Elsa Collobert
Temps de lecture :

Un cap et des ambitions pour la mission Développement durable et responsabilité sociétale en 2024

Des projets qui aboutissent, de nouveaux qui s’esquissent : l'année à venir sera chargée pour la mission Développement durable & responsabilité sociétale (DD&RS) de l'université. Autant de défis transversaux qui seront pris à bras-le-corps par une équipe renforcée et une nouvelle responsable, Hélène Rohmer, arrivée le 1er décembre 2023.

Aboutissement du dossier de la labellisation de l'établissement, Schéma directeur DD&RSE, embauche sur trois nouveaux postes... 2024 s'annonce cruciale à bien des niveaux pour la mission DD&RS de l'université. Autre dossier stratégique : le déploiement du plan de transition bas carbone. Après une première étape de diagnostic (bilan carbone), il a été validé en conseil d’administration en décembre dernier. Certaines de ses mesures ont déjà commencé à être déclinées, comme le report des déplacements en avion sur le train, quand une solution de moins de quatre heures existe. Nous nous organisons pour son suivi et son évaluation régulière. Un plan de mobilité durable va également être concocté, en lien avec l’ensemble de la communauté universitaire.

Ces défis, Hélène Rohmer est prête à y faire face. La nouvelle responsable de la mission a pris ses fonctions le 1er décembre dernier. Strasbourgeoise d'origine, diplômée de Sciences Po Strasbourg et d’un master en urbanisme et aménagement, elle est de retour depuis 2015 dans sa région d'origine, après près de dix en région parisienne. J'y ai travaillé dans le public et para-public en pilotage de projets de territoire, d‘habitat et d’innovation sociale. Désireuse de mettre son parcours professionnel au service de la transformation socio-écologique, elle opère en 2022 une reconversion professionnelle, à 180 plutôt que 360 degrés, donnant une coloration plus écologique à son parcours. Je me suis formée comme éco-conseillère à l’Insa de Strasbourg.

Renforcer l’accompagnement au changement

L'équipe de cinq personnes de la mission, déjà composée de trois chargés de projets et une service civique – Pierre-Benoit Andreoletti (en charge du dossier de labellisation DD&RS et de la formation), Alice Anton (vie et fonctionnement des campus), Kelly Nunge (animation du réseau des référents DD&RS et accompagnement des pratiques de recherche) et Estelle Kurucz (service civique) va être renforcée. Nous recrutons actuellement sur trois nouveaux postes, financés grâce au Contrat d'objectifs, de moyens et de performance (Comp)1, pour renforcer la conduite du changement qu’impliquent nos activités : un profil technique pour épauler l'accompagnement des unités de recherche vers davantage de sobriété (CDD d’un an), un poste dédié à favoriser la biodiversité sur les campus et une gestion écologique des espaces verts (CDD de deux ans), et enfin un poste consacré aux mobilités durables et au plan afférent (deux ans). Cette dernière dimension sera développée avec les partenaires du territoire et les établissements associés du Schéma directeur Alsace*.

Mettre en musique la partition du DD&RS

Il s'agit, pour Hélène Rohmer, de mettre en musique la partition du DD&RS à l'Unistra, avec notamment en ligne de mire l'élaboration d'un Schéma directeur dédié à ces questions. Une obligation du ministère, à co-construire avec toutes les parties prenantes. D'ici la fin de l'année universitaire, il est aussi demandé à tous les laboratoires d’élaborer leur feuille de route consacrée au développement durable et à la transition bas carbone.
La nouvelle responsable considérera sa mission comme réussie si le sujet infuse tous les niveaux de l'université, ce qui est déjà beaucoup le cas : c'est un sujet très transversal, avec de nombreuses initiatives.

Donner à voir, sensibiliser... : c’est le rôle de la mission DD&RS dans le contexte de la transition socio-écologique, ce n’est pas forcément à nous d'impulser les projets, mais de les accompagner et les faciliter. Elle peut compter sur l’appui et le relais du réseau des référents, qui compte aujourd’hui 97 membres.

La mission DD&RS de l'université est conduite par Laurent Schmitt (vice-président DD&RS) et Evelyne Klotz (directrice générale des services adjointe).

1 Signé entre l'université et le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (2023-2025)
2 Bibliothèque nationale et universitaire (BNU), Institut national des sciences appliquées (Insa) de Strasbourg, Ecole nationale du génie de l'eau et de l'environnement de Strasbourg (Engees), École nationale supérieure d’architecture de Strasbourg (Ensas), Haute école des arts du Rhin (Hear), Université de Haute-Alsace (UHA)

L'université face au(x) défi(s) de la transition socio-écologique

Quelles réponses apporte l’université aux défis de la transition socio-écologique ? Comment fait-elle face aux nécessaires transformations, tant en recherche, dans l'enseignement, que pour la vie quotidienne de ses usagers ? Comment se décline son plan de transition bas carbone ? Éléments de réponse à travers un dossier.

Catégories

Catégories associées à l'article :

Mots-clés

Mots-clés associés à l'article :

Changer d'article