octobre 2016

Temps des hommes, temps cosmique : les calendriers

Rythmé par les fêtes religieuses, notre calendrier est l'héritage de plusieurs millénaires, des premières observations de la nature, sans doute à la préhistoire, jusqu'à l’absorption de fêtes païennes par le christianisme.

Sur le portail de la cathédrale de Strasbourg, un calendrier sculpté à la fin du XIIIe siècle montre douze figures représentant les mois de l’année, associées alternativement aux signes du zodiaque. Elles évoquent pour la plupart les travaux agricoles : moissons, vendanges, glandée… Pour Denise Borlée, maître de conférences en histoire de l'art à l'université, « il faut voir cette représentation côte à côte comme une manière de lier le temps terrestre, le temps des hommes, au temps d